Le syndrome des ovaires polykystiques et ses répercussions sur ta fertilité

Si tu lis cet article, c’est probablement parce que tu as été diagnostiquée SOPK et que ta fertilité est impactée. Sache que tu n’es pas la seule : le syndrome des ovaires polykystiques est la première cause d’infertilité chez les femmes en âge de procréer. Je t’aide à mieux comprendre ce qui se joue entre ton SOPK et ta fertilité et les solutions qui existent pour avoir un bébé malgré tout !

femme qui fait une échographie pelvienne pour savoir si le sopk a atteint sa fertilité

Quel est le lien entre SOPK et fertilité ?

Le SOPK, qu’est-ce que c’est ?

Le SOPK n’est pas une maladie mais un déséquilibre hormonal qui touche environ 1 femme sur 10 dans le monde. Selon certains spécialistes, ce chiffre serait même sous-estimé, car elles sont nombreuses à ne pas être diagnostiquées ou alors tardivement. C’est ce qui rend le parcours de ces femmes d’autant plus douloureux.

 

Ce désordre hormonal se traduit par une production trop élevée d’hormones masculines (dont la testostérone) : les androgènes. Habituellement, elles sont présentes dans l’organisme féminin, mais en petite quantité.

 

Il faut savoir aussi que contrairement à ce que son nom indique, le syndrome ovarien polykystique ne créée pas des kystes sur les ovaires. Les masses visibles à l’échographie sont en fait une accumulation de follicules (les « sacs » qui contiennent les ovules de la femme) dans les ovaires . En principe, à chaque ovulation, un follicule libère un ovule.

Pourquoi le SOPK rend infertile ?

Les ovocytes (ou ovules) des femmes atteintes de SOPK mettent trop de temps à mûrir. De ce fait, les tentatives d’ovulation n’aboutissent pas, ou rarement. 

Si tu es SOPK, tu peux très bien avoir tes règles sans pour autant ovuler, ou faire de faux tests d’ovulation positifs, car le SOPK se caractérise par une LH toujours haute (la LH est l’hormone détectée par les tests d’ovulation). 

En consultation de naturopathie, on travaille ensemble à raccourcir tes cycles et à avoir une belle ovulation grâce à l’alimentation, la phytothérapie et le massage fertilité.

Les symptômes du SOPK

Le SOPK peut impacter la qualité de vie et la santé. Parmi les principaux symptômes, on retrouve : 

  • les troubles du cycle menstruel (cycles longs, irréguliers, absence de règle ou encore cycles sans ovulation) ; 
  • la difficulté à concevoir un enfant (à cause des troubles menstruels cités précédemment) ; 
  • les troubles dermatologiques (acné, pilosité excessive, chute de cheveux) ; 
  • la tendance au diabète 
  • le surpoids et la difficulté à perdre du poids 
  • la dépression, le stress, l’anxiété ; 
  • une faible libido ; 
  • la résistance à l’insuline (taux de sucre dans le sang trop élevé).

 

La première chose à faire si tu souffres de ces symptômes, c’est de consulter un médecin gynécologue ou endocrinologue. Seuls eux sont habilités à poser un diagnostic de SOPK.

Grâce à un bilan hormonal, une échographie pelvienne et une observation de tes cycles, tu sauras si ta fertilité est affectée.

 

Médicalement, 3 symptômes cliniques et biologiques permettent de diagnostiquer le SOPK : 

  • un excès d’androgènes (hyperandrogénie) ;
  • une ovulation rare ou absente ; 
  • une augmentation du volume des ovaires et leur aspect « polykystique ».

 

La présence avérée d’au moins deux de ces symptômes confirme le diagnostic. 

Il est aussi possible de souffrir de SOPK sans manifestation physique particulière. Dans le cadre d’un désir de grossesse, c’est l’infertilité qui alerte.

Est-il possible de tomber enceinte avec des ovaires polykystiques ?

Comment tomber enceinte en étant SOPK ?

Toutes les femmes atteintes de SOPK ne souffrent pas d’infertilité. Mais si tes essais bébé sont infructueux et que tu es diagnostiquée SOPK, il est probable que tu n’ovules pas ou rarement, même si tu as tes règles. Tes cycles sont longs ou irréguliers ? Tu n’as plus tes règles depuis des mois ou des années ? Ton objectif va être de retrouver des cycles menstruels réguliers et une ovulation efficace.

Agir sur ton alimentation, recevoir des massages fertilité, être accompagnée pour lever tes blocages physiques ou psychologiques sont des leviers à actionner !

Mon rôle de naturopathe fertilité est de t’aider à retrouver ton équilibre hormonal pour enfin réaliser ton rêve de maternité.

Les traitements médicamenteux et la PMA pour concevoir malgré un SOPK

Dans le cadre d’un désir d’enfant, le SOPK peut être traité par la prise de traitements hormonaux pour relancer l’ovulation. La stimulation ovarienne permet de déclencher cette ovulation trop rare ou inexistante. La chirurgie ovarienne (drilling) et la FIV (fécondation in vitro) sont également des solutions qui peuvent t’être proposées en procréation médicalement assistée.

3 solutions de la naturopathie pour agir sur le SOPK

N’oublie pas que la cause de ton SOPK peut avoir de multiples origines. C’est souvent le cas dans les désordres hormonaux. Par son approche globale, la naturopathie agit sur les troubles de la fertilité en prenant en compte ton mode de vie, ton environnement, ton alimentation, les signaux émis par ton corps, ta gestion du stress, etc. 

Les femmes touchées par le SOPK peuvent aussi avoir des troubles métaboliques (taux de sucre élevé dans le sang, problèmes de poids, résistance à l’insuline) et cardiovasculaires comme le diabète et l’hypertension artérielle… Il est donc d’autant plus important de prendre soin de ta santé !

1. L’alimentation fertilité

Sucre et équilibre hormonal ne font pas bon ménage ! Plus ton taux de glucose sanguin est important, plus la production d’androgènes (ces fameuses hormones mâles trop élevées) risque d’être stimulée. 

Évite les aliments à indice glycémique haut comme les sucreries, le pain blanc, les gâteaux industriels, les plats cuisinés… Ainsi, tu stabilises ton taux de sucre dans le sang, ce qui favorise le retour de cycles menstruels réguliers. 

Les aliments anti-inflammatoires (fruits rouges, choux, fruits secs, curcuma, poissons et huiles végétales riches en oméga 3…) sont, comme les aliments à IG bas, de précieux alliés si tu souffres de SOPK. 

Enfin, éradique les perturbateurs endocriniens de ton assiette, de ta maison et de ta peau !

2. Le massage fertilité

Le massage fertilité que je propose en cabinet à Lausanne agit directement sur ton ovulation. Mes mains stimulent des points spécifiques pour obtenir une belle ovulation, tous les mois ! C’est aussi un moment de détente profonde qui amène ton corps et ton mental à relâcher les tensions, le stress et les peurs accumulés à chaque tentative de concevoir un enfant.

3. L'écoute de soi

Le stress affecte négativement l’équilibre hormonal, et par conséquent la fertilité. Si tu souffres de SOPK, tu as peut-être la sensation d’avoir déjà tout essayé pour tomber enceinte. Tu te sens seule face à tes échecs et tu en arrives à détester ce corps qui ne veut pas donner la vie. 

J’ai créé le programme en ligne BABY BOOM  pour les femmes en PMA ou non, qui rencontrent des obstacles sur leur chemin vers la maternité. Confortablement installée chez toi, tu as accès à une formation complète et personnalisée de 3 mois et à des consultations individuelles avec des expertes fertilité.

 

 

Concevoir un enfant avec un SOPK est donc possible. L’objectif que je poursuis en naturopathie est le même que celui des traitements médicamenteux : t’amener à retrouver un équilibre hormonal qui te guidera vers la maternité. 

Vous êtes nombreuses à me consulter pour booster votre fertilité malgré le SOPK. Contacte-moi pour m’en dire plus sur ton syndrome et ses répercussions sur ton projet de grossesse.

 

Sources

Le SOPK : une affection fréquente mais souvent méconnue, 2012 par l’American College of Nurse-Midwives

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *