Glaire cervicale : bien l'observer pour identifier sa fenêtre de fertilité

Vous essayez de tomber enceinte, mais ne parvenez pas à déterminer votre fenêtre de fertilité ?

 

En plus de la prise de température, il existe un moyen naturel pour optimiser vos chances de conception : observer votre glaire cervicale. Cette sécrétion provient du col de l’utérus et signifie que votre cycle menstruel fonctionne à la perfection. Son aspect est également un puissant indice de fertilité


Cette méthode d’auto-observation vise à favoriser la grossesse de manière 100 % naturelle. Je vous dévoile comment faire dans la suite de l’article.

Laura_Naturopathe_Fertilité_glaire_cervicale

Qu'est-ce que la glaire cervicale ?

Ce terme peu glamour désigne les pertes vaginales blanches, visqueuses et inodores sécrétées par les glandes endocervicales (de l’endomètre) présentes dans le col de l’utérus. 

 

Composé de mucus, d’eau, de substances nutritives et enzymatiques, la glaire fait barrage aux bactéries et aux germes qui pourraient entrer dans l’utérus et équilibre la flore vaginale en nettoyant l’intérieur du vagin.

 

Son rôle ne s’arrête pas là ! La glaire est un élément indispensable dans la conception d’un enfant. Sans elle, les spermatozoïdes ne peuvent pas survivre dans ce milieu hostile et acide.


De fait, son aspect change et s’adapte au niveau d’oestrogènes tout au long du cycle. Tantôt liquide, crémeuse ou abondante, ce phénomène en dit long sur votre fertilité.

Vous essayez de tomber enceinte, mais ne parvenez pas à déterminer votre fenêtre de fertilité ?

 

En plus de la prise de température, il existe un moyen naturel pour optimiser vos chances de conception : observer votre glaire cervicale. Cette sécrétion provient du col de l’utérus et signifie que votre cycle menstruel fonctionne à la perfection. Son aspect est également un puissant indice de fertilité


Cette méthode d’auto-observation vise à favoriser la grossesse de manière 100 % naturelle. Je vous dévoile comment faire dans la suite de l’article.

Quel est le rôle de la glaire sur votre fertilité ?

La glaire cervicale est également un indicateur de fertilité puisqu’elle participe au bon déroulement de la fécondation. Sans elle, cette étape est tout bonnement impossible ! La glaire blanche a 2 grands rôles.

Protège et favorise la circulation des spermatozoïdes

Tout au long du cycle, la glaire forme un maillage plus ou moins serré jusqu’à devenir perméable lors de l’ovulation. Lors de la période féconde, les filaments se desserrent et favorisent le passage des spermatozoïdes vers le col. 

 

Devenue très nutritive, son pH a augmenté (entre 7 et 8) pour compenser l’acidité du vagin (comprise entre 3,5 et 4,5) et favoriser la survie des spermatozoïdes jusqu’à l’ovulation. En effet, l’acidité est extrêmement nocive pour les spermatozoïdes qui peuvent être tués en quelques minutes.

Par la suite, les spermatozoïdes sont coincés dans les mailles qui se resserrent. Ils sont transportés jusqu’aux trompes pour rencontrer l’ovule et donner lieu à la fécondation.

Filtre les spermatozoïdes

Cette sécrétion du vagin filtre les mauvais spermatozoïdes et les renvoie vers la sortie. Les mailles s’élargissent suffisamment pour laisser passer les spermatozoïdes, mais bloquent les spermatozoïdes mal formés ou peu vigoureux. Notre corps est impressionnant non ?

En période infertile, sa consistance permet de former un bouchon hermétique devant le col de l’utérus. Ce dernier empêche les spermatozoïdes de passer.

Comment identifier sa fenêtre de fertilité en fonction de ses pertes intimes ?

Le volume et la consistance de la glaire varient au cours du cycle menstruel. Cette méthode naturelle permet de déterminer votre date d’ovulation, votre période fertile et d’optimiser vos chances de grossesse. 

Quel est l’aspect de la glaire cervicale durant les différentes phases du cycle 

Phase pré-ovulatoire - Claire G

Cette phase fait suite aux menstruations. En début de cycle, la glaire G (Gestagenic) a pour fonction d’empêcher le passage des spermatozoïdes et protéger le col de l’utérus des bactéries. 

 

Cette glaire infertile est blanche (d’où l’appellation “Pertes blanches”), épaisses, opaques et peu abondantes (voire inexistantes). Ce type de sécrétion est repérable par la croûte sèche et poudreuse laissée dans la culotte.

Phase ovulatoire - Glaires L, S et P

Cette phase annonce l’ouverture de la fenêtre de fertilité. La glaire indique que les follicules sont en maturation dans l’ovaire, que la production d’oestrogènes augmente et que l’ovulation approche. 

 

On trouve 3 types de glaires sur une période d’environ 6 à 10 jours

 

  1. Glaire L (“Locking-in”, c’est-à-dire qu’elle bloque les spermatozoïdes). Crémeuse, blanchâtre, plus fluide, peu étirable, reste pâteuse. Laisse une sensation de collant ;
  2. Glaire S (“Sperm conductif”) : liquide, élastique et transparente avec une sensation de mouillé.
  3. Glaire P (“Peak”, la glaire la plus fertile du cycle). Le jour de l’ovulation, sa texture est comparable à celle d’un blanc d’œuf : blanche, liquide, très élastique, brillante et transparente, elle est aussi plus abondante. Laisse une sensation de mouillé

Phase post-ovulatoire - Glaire G

L’écoulement vaginal s’appauvrit et se dessèche afin de devenir pâteux. Tout comme la phase pré-ovulatoire, la densité de la glaire G permet de boucher l’entrée du col de l’utérus. Le pH redevient faible. Vous êtes en pleine période d’infertilité.

Connaître ces différents aspects permet d’optimiser vos rapports sexuels, d’anticiper vos jours fertiles et d’augmenter vos chances de tomber enceinte.

Quelles sont les 4 méthodes d’observations naturelles ?

Votre fenêtre de fertilité est ouverte lorsque vos pertes sont humides et élastiques. C’est ce qu’on appelle la glaire de fertilité. 

Ce moment déterminant est identifiable selon 4 manières entièrement naturelles :

  • L’observation : grâce aux aspects précisés précédemment, vous pouvez repérer le moindre signe d’ovulation en fonction des pertes présentes dans votre culotte;
  • La sensation d’humidité et d’écoulement qui indique une grande fertilité. S’il s’agit d’un amas pâteux, vous n’êtes pas en période de fertilité;
  • En prélevant directement la glaire dans votre vagin : palpez votre col de l’utérus (avec des mains propres et les ongles coupés) et analysez la substance recueillie;
  • Certains symptômes physiques et émotionnels sont également des indices : vulve plus mouillée et gonflée, ganglion au niveau de l’aine, fluctuations d’humeurs, acné, seins gonflés voire douloureux ou une augmentation de la libido. 
 

Attention à bien faire la différence entre la lubrification suite à un désir sexuel et une infection vaginale.

Avoir une bonne connaissance de son corps permet d’identifier facilement et naturellement  sa fenêtre de fertilité afin d’optimiser ses chances de concevoir un bébé. À l’inverse, il ne faut pas se fier uniquement à cette méthode d’observation comme moyen de contraception naturel…. vous pourriez avoir des surprises !

Une séance de massage fertilité peut débloquer des tensions, améliorer la qualité et la quantité de votre glaire cervicale et donc favoriser l’accueil de votre bébé. Prenons rendez-vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.